Microgreffe de cheveux

Chirurgie de la calvitie

microgreffe de cheveux

Le traitement chirurgical de la calvitie est un traitement pratiqué depuis de nombreuses années par les chirurgiens plasticiens et reconstructeurs. Développé pour répondre au mal être des patients et patientes souffrant d’une chute précoce et excessive de leurs cheveux.

Lors de votre première consultation les Dr Benjamin SOMMIER et Dr Elias SAWAYA établiront avec vous vos antécédents et l’histoire naturelle de votre chute de cheveux afin de dépister la cause de cette raréfaction du tissu capillaire. Parfois idiopathique comme dans le cas de la calvitie masculine, elle peut parfois être due à un traitement médicamenteux ou à un dérèglement hormonal.

Les traitements existants sont nombreux. Un traitement médicamenteux pourra trouver un intérêt particulier dans le traitement des calvities débutantes (Finastéride ou Minoxidil par exemple).

Les traitements chirurgicaux historiques regroupant les réductions de tonsure, les lambeaux et les liftings du cuir chevelu peuvent être des techniques utiles dans certains cas mais qui ont vu leurs indications significativement diminuer depuis le développement de la microgreffe de cheveux, avec les techniques de Follicular Unit Transplant (FUT) et Follicular Unit Extraction (FUE).

La technique FUT ou technique de la bandelette repose sur le prélèvement d’une bande de cheveux dans la région de la couronne occipitale (non à risque de calvitie) pour être réimplantés dans la zone de calvitie. La technique FUE repose sur le prélèvement d’unités folliculaires au niveau de la zone occipitale. Une étude préalable de l’implantation des cheveux sera nécessaire afin de déterminer la technique la plus appropriée. Ces techniques ne nécessitent aucune anesthésie générale et pourront être réalisées sous anesthésie locale permettant une récupération plus rapide. La chirurgie est longue et se fait à plusieurs mains, l’assistante opératoire a un rôle central dans cette intervention et participe pleinement à la préparation des greffons capillaires. La réimplantation se fait dans les zones alopéciques prédéfinies à l’avance avec le patient.

Cette chirurgie peut nécessiter plusieurs séances selon les cas et l’avancement de la calvitie. Une éviction sociale d’une semaine est souhaitable en raison d’oedème et d’ecchymoses initialement visibles. La chute des greffons est habituelle au 15ème jour avant de repousser vers le troisième mois. Le résultat définitif s’appréciera après un délai de six mois.

Prendre rendez-vous